Sans titre, 2020
Photographies : Femme au bain, Bouliac, 1995 / I love you, Inde, 1999
Collage, tirage photographique sur papier Murakumo blanc, dessin, crayon, encre, étiquette
26 cm x 36 cm
© Bertrand Huet / Tutti courtesy baudoin lebon
Exposition
Gratuit
Collage
Dessin
Photographie

L'atelier du temps Nicolas Guilbert

-
Date et heure du vernissage
Mercredi 30 mars, 2022, 18:00

galerie baudoin lebon
21 rue chapon
75003 Paris
France

La galerie baudoin lebon est heureuse de présenter L'atelier du temps de Nicolas Guilbert. Fidèle à sa sensibilité et son humour, l’artiste décline sur papier des compositions poétiques qui mêlent dessins, photographies, encres et collages...

Ces dessins seront accompagnées de cabinets de curiosités, miniatures, les «Iconobox», qui délivrent, dans un écrin de bois l’univers onirique de Nicolas Guilbert.

 

À propos de l'artiste

Nicolas Guilbert est peintre, dessinateur et photographe.

 

Né en 1958 à Paris, il a rendu hommage dans sa première exposition de dessins (1984) à Coco, une photographie de Robert Doisneau, avant de publier plusieurs livres de dessins et d’exposer collages, dessins et “Photoiles” dans plusieurs galeries parisiennes durant les années 90 et 2000.

Si son œuvre picturale très graphique privilégie le trait et les supports en papier, ses images mêlent reportage sur le vif, sensibilité à l’insolite et humour.

 

Son travail photographique a été révélé par Animaux & Cie (Grasset, 2010), puis Animonuments, un voyage sentimental à travers la France, exposé au Musée de la Chasse et de la Nature ainsi qu’aux Rencontres d’Arles en 2011.

En 2014, le Musée de la photographie de Mougins montre "Connivences", son dialogue photographique avec Patrick Zachmann (Magnum), tandis que sont exposées en 2015 ses meilleures images sur le thème de l’animalité chez Flair Galerie (Arles).

Fruit de trente ans de photographie à travers la capitale, Paris Paradis, un journal photographique (Flammarion, 2015) constitue le meilleur résumé de son style à la fois classique et ludique.

Début 2018, il est invité par la conservatrice du Palais-Royal à exposer une soixantaine de photographies issues de Paris Paradis au milieu du domaine.

 

Il inclut pour la première fois dans sa nouvelle série intitulée « iconobox » le médium de la sculpture, qui fait l’objet d’une exposition à La Folie Saint-Martin (Paris Xe), lieu privé acquis par un couple de collectionneurs, en mai-juin 2018.

 

Fin 2021 "Voir & Regarder l’Art " (éditions Hersher).

Il rassemble son travail sur les grands musées, les galeries et les foires d’art en 245 images réalisées durant 35 ans de Naples à New York, de Rotterdam à Madrid, de Bâle à Los Angeles en passant par Paris et les plus grands musées italiens.