Benjamin Juhel, Adorazione
Exposition
Gratuit
Photographie

Romance Benjamin Juhel

-
Date et heure du vernissage
Samedi 10 septembre, 2022, 14:30

arrêt sur l'image galerie
45 Cours du Médoc
33300 Bordeaux
France

Benjamin Juhel / Romance

Exposition du 10 septembre au 08 octobre 2022
Rencontre avec Benjamin Juhel : samedi 10 septembre à partir de 14h30

___

L’exposition « Romance » réunit des images de la série « Le Sacre du Temps » et « Adorazione ». Elle sera composée d’un ensemble d’images _ tableaux contemplatifs et silencieux, évoquant le sacré dans la rencontre amoureuse.

Architectures raffinées, temps suspendu, rituels amoureux, ces deux ensembles proposent un moment sensible et poétique.

« Le Sacre du Temps », images méditatives et en attente. Ces images ont été réalisées dans des propriétés de la région de Bordeaux. Elles interrogent le rapport à l’histoire, la famille et à la transmission, dans le monde du vin. Un patrimoine et un art de vivre mis en scène dans des images de fiction.



« Adorazione » est une série d’images réalisée à Venise dans laquelle les architectures élégantes de la ville se dessinent dans la nuit par une lueur subtile. Ces images rencontrent celles de deux personnages dont les corps interagissent comme pour une parade amoureuse, un rituel de rencontre.



L’ensemble de ces images est composé de nuances de noirs, de teintes sombres, vert, marine, ocre, incitant l’oeil à prendre le temps de laisser se révéler le détail par la lumière et les textures. Les images sont parfois pictorialistes ou plus cinématographiques, la sensation proche du tracé du dessin. La matière est sensible.

 

___

Né en 1984 en Normandie. Vit et travaille à Bordeaux.

 

Après des études à l’Ecole des Beaux-Arts, Benjamin Juhel poursuit ses recherches en images photographie et film autour de l’espace et des corps mis en scène. Il travaille parallèlement pour la publicité et intervient en direction artistique, photographie et film dans diverses écoles d’art.

 

En 2007, il dirige à Bombay le workshop « Body.Space.Area » avec The Company Theater. Ce temps de recherche auprès de comédiens, danseurs, plasticiens, autour de la formulation du geste simple, des rythmes en mouvement, et du rapport aux espaces, affirme sa conception de la mise en scène chorégraphique.

 

Il développe par la suite un travail qui s’étend à l’espace et l’architecture. Les projets « Silence » (Live Cinema) & « Improvisations Urbaines » (Videodanse) réalisés en collaboration avec Thierry Mabon _ ainsi que « ARK » (Film & Photographie), en association avec Anne Charlotte Baranger, évoquent ces rapports aux rythmes et aux structures.

 

Chacune de ses séries propose un fondement sociologique, un regard sur l’Humain, la Représentation, qu’il traduit dans des images de fiction. Benjamin Juhel met en scène ses personnages, fabrique ses images, avec la liberté de composer qu’offre la peinture en surface, et le chorégraphique en espace. Ses images aujourd’hui composées de nuances de noirs sont sensibles et pictorialistes. Il transmet cette perception du monde par un éloge de la solitude, de l’absence et de la fragilité.