Exposition
Gratuit
Dessin
Sculpture

SONO VIVO PER MIRACOLO #2 Antonio RIELLO

-
Date et heure du vernissage
Mardi 14 juin, 2022, 18:00

Kanalidarte
Via Alberto Mario, 38
25121 Brescia BS
Italie

SONO VIVO PER MIRACOLO #2 

 

Exposition d’ANTONIO RIELLO 

 

Galerie KANALIDARTE, Via Alberto Mario 38_ Brescia

 

 Inauguration

 

 14 Juin de 18.00 à 21.00

 

A l’affiche, une série d’oeuvres inédites d’Antonio Riello, rigoureusement dessinées ces deux dernières années au stylo billes bleu (Crystal BIC), Il exprime alors des angoisses d’une époque à la fois banale et extraordinaire. Des dessins visionnaires et obsessionnels relayés par Riello en collaboration avec un artiste-ermite: Gabriele Bonato. Théologies, apparitions, épiphanies, mystères, dévotion et peut-être miracle. Renaissances, relectures et résurrections.

 

L’intérieur de la maison à l’ère de la pandémie. Une encyclopédie visuelle méticuleuse d'objets domestiques. La cuisine avant tout. Mais aussi le salon (ambitieux et important),Le garage et les chambres. Des bouteilles d'alcool apparaissent souvent en arrière-plan, dérangeantes et rassurantes.

 

Pas seulement un répertoire maniaque complexe et exhaustif. Aussi un signe liquide et flottant. Les objets vibrent et dansent dans des espaces (réels ou imaginaires) comme des particules quantiques dans des champs de force électromagnétiques. Peut-être qu'ils se matérialisent rapidement. Ou peut-être qu'ils s'évaporent lentement, transformant la matière en une forme d'énergie. Des portraits de phénomènes de physique quantique ? Hybrides de résonance? Pas le signe précis du crayon, plutôt la course presque sauvage (et difficile à apprivoiser) de la sphère qui court, rebondit et s'enfuit. Ecriture presque automatique, presque action-painting. Certainement l'image éthérée de quelque chose qui s'échappe et n'est pas parfaitement contrôlable. Très différent des croyances répandues et persistantes (jusqu'à récemment) sur la réalité sociale, politique et géopolitique. Une nouvelle incertitude inquiétante. "Heisenberg Art" ou quelque chose qui y ressemble....

 

Stylo à bille et papier. Un choix non seulement stylistique, mais aussi politique : le papier et l'encre polluent très peu. Ce n'est pas le moment de faire de l'art non durable qui consomme de l'électricité pour exister.

 

Le travail au sol est également exposé. Une œuvre praticable, un grand paillasson rond. La tradition classique. La traduction en termes artistiques tardo-modernes du célèbre « Bouclier d'Achille » (le célèbre objet chanté dans le livre XVIII de l'Iliade), c'est-à-dire le résumé visuel d'une civilisation et de ses iconographies. Ce travail est réalisé dans un contexte de réutilisation et de régénération des déchets : fibres de coco des paillassons usagés et poussières de caoutchouc recyclé des pneus de voiture usagés.

 

 14 Juin au 17 Septembre 2022