QR Code Exposition

Les Grandes Cocottes

Isa Sator

Partager
Les Cocottes. Qui sont ces courtisanes de la Belle Epoque qui ont accompagné les nuits et les plaisirs des grands hommes ? Prostituées, danseuses, intrigantes, espionnes, femmes du monde, elles ont alimenté les cancans du 19e siècle. Elles ont aussi servi de modèles à Corot, Manet ou encore Henri de Toulouse Lautrec, dont le Grand-Palais vient tout juste de célébrer le génie.

Toutes ces femmes reprennent vie à travers cette exposition virtuelle consacrée au travail d'Isa Sator. Sous les pinceaux du peintre, elles vous racontent une époque : celle du Moulin Rouge, du Bal Mabille, du Casino de Monaco.

On croise ici Liane de Pougy, dite la" Scandaleuse", qui fut une des étoiles des Folies Bergère ; la Belle Otero, maîtresse du ministre Aristide Briand et danseuse du Moulin Rouge, parfois surnommée la Sirène des Suicidés ; La Païva, prostituée soupçonnée d'espionnage et qui finit sa vie avec un riche cousin du Chancelier Bismarck ; Cora Pearl, qui entretiendra des relations avec le Prince Murat et le Duc de Rivoli et que l'on surnommera La Grande Horizontale, etc.

Adulées, sulfureuses, certaines moururent dans la misère la plus absolue, d'autres choisirent la religion ou firent tout simplement école...

Ces toiles, toutes réalisées en 2017, font écho à l'actualité, aux revendications des femmes, à leur demande de plus d'égalité et, surtout, à l'apparition du mouvement #Metoo.

reportage Isa Sator

© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 160 x 130 cm, 2017.
Les Archi-drôlesses
Isa Sator
2017
Archi-drôlesses ! Le terme est de Zola et décrit la position hiérarchique et sociale d'une courtisane dans la société du second Empire. Au bas de l'échelle on trouve les Pierreuses qui se vendent sur les chantiers ou encore les Lorettes, jeunes femmes qui arpentent les trottoirs du côté de l'église Notre-Dame de Lorette. Mais il y a aussi l'expression du luxe dans une société ostentatoire où briller peut aussi signifier se montrer aux bras d'une prostituée parée de mille atours. Cultivées, insolentes et libres, les archi drôlesses font tomber les grands de ce monde : ducs, archi-ducs et rois.
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
 Demande d'information
© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 160 x 130 cm, 2017.
La Grande Cocotte
Isa Sator
2017
Quels noms se cachent derrière le titre de Grandes Cocottes ? Aujourd'hui oubliées, elles furent adulées, jalousées et se menèrent parfois une concurrence acharnée pour séduire princes, personnalités politiques et artistes. Liane de Pougy, Cora Pearl, la Belle Otero, Valtesse de la Bigne, Blanche d'Antigny furent les reines des salons de la Belle Epoque et retrouvent figure humaine dans cette exposition pour nous raconter un peu de leur existence et de leurs amours.
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
 Demande d'information
© Isa Sator
Série Les Grandes Cocottes, 160 x 130 cm, acrylique sur toile, 2017.
Ballade au Bois de Boulogne
Isa Sator
2017
La promenade au Bois de Boulogne est celle que toute la société parisienne aime à faire. Créé sous Napoléon III, ce poumon vert se trouve à proximité de la ville. Il est le nouveau quartier à la mode où des opérations immobilières de luxe ont été menées par le baron Hausmann. Il s'étend en allées verdoyantes et dispose d'un hyppodrome qui réunit les riches parisiens. Et puis, rien n'empêche au retour, de s'arrêter au Bal Mabille pour y croiser quelques Grandes Cocottes.
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
 Demande d'information
© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 160 x 130 cm, 2017.
Le Bal Mabille
Isa Sator
2017
Situé avenue Montaigne, à proximité des Champs Elysées, le Bal Mabille fut une des grandes institutions parisiennes jusqu'à la guerre de 1870. Créé en 1831 par le père Mabille, il se trouve sur le chemin du retour du Bois de Boulogne, emprunté par le beau monde vers 16 heures en hiver et 20 heures les soirs d'été. C'est là que l'on peut croiser les Lorettes qui viennent chercher des clients en quête d'amour. On paie alors pour chaque danse avant que le lieu ne se décide à instaurer le billet d'entrée unique. Le samedi y était aristocrate et le lundi ouvrier.
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
 Demande d'information
© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 100 x 100 cm, 2017.
Liane de Pougy
Isa Sator
2017
Anne-Marie Chassaigne est née le 2 juillet 1869. Mariée à 17 ans, elle prend un amant. Son mari lui tire dessus. Après avoir pris des cours de danse, elle devient Liane de Pougy et se produit dans les cabarets. Courtisane la plus en vue de Paris, elle entre aux Folies Bergère. Ouvertement bi-sexuelle, elle entretient des liaisons avec Valtesse de la Bigne et Emilienne d'Alençon. Auteur de roman, elle fait sensation avant d'entrer en religion sous le nom de Soeur Anne-Marie de la Pénitence.
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
Vendue
© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 100 x 100 cm, 2017.
Valtesse de la Bigne
Isa Sator
2017
Sa mère s'adonnait déjà à la prostitution. Son père était alcoolique. Violée à 13 ans, Emilie Louise Delabigne se prostitue très jeune. Modèle pour Corot, elle posera plus tard pour Manet. Repérée par Jacques Offenbach, elle en devient la maîtresse. Nommée comtesse par Napoléon III, elle est surnommée Valtesse, contraction de "Votre Altesse" et enchaîne les riches amants qu'elle plume les uns après les autres. Zola s'inspire d'elle pour son personnage de Nana. On lui prête une liaison avec Liane de Pougy.
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
Vendue
© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 100 x 100 cm, 2017.
Cora Pearl
Isa Sator
2017
Emma Elizabeth Crouch est la fille d'un violoncelliste et d'une professeur de chant. Placée chez un modiste de Londres, elle devient la maîtresse d'un baron puis d'un propriétaire de cabaret qui l'emmène à Paris en 1858. Devenue prostituée, elle s'émancipe de son proxénète et prend le pseudonyme de Cora Pearl. Elle entretient ensuite des relations avec le duc de Rivoli, puis le prince Murat, avant de faire la connaissance du duc de Morny, demi-frère de Napoléon III, puis du Prince Napoléon qui devient son protecteur. Débauche de luxe et scandales la ramènent à la prostitution.
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
 Demande d'information
© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 100 x 100 cm, 2017.
La Païva
Isa Sator
2017
Esther Pauline Blanche Lachman est née en 1819 à Moscou. Mariée à 17 ans, elle s'enfuit avec un inconnu et arrive à Paris où elle se prostitue. Vers 1840, elle rencontre un riche pianiste qui fait d'elle une des femmes les plus élégantes de Paris. Les riches amants se succèdent. Veuve, elle épouse le marquis portugais Albino Francisco de Païva Araujo. On la retrouve en 1852 maîtresse d'un cousin de Bismarck. Son mariage annulé, elle épouse le cousin de Bismarck, bientôt nommé gouverneur de la Lorraine annexée. Se mêlant de politique, soupçonnée d'espionnage, elle quitte la France en 1877.
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
 Demande d'information
© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 100 x 100 cm, 2017.
Cléo de Mérode
Isa Sator
2017
Née à Paris en 1875, Cléopâtre de Mérode entre à l'Opéra de Paris dès 7ans. Sa beauté séduit. A 20 ans, elle incarne une scupture de danseuse de Falguière, présentée au Salon de printemps. A l'inauguration, c'est une sculpture de danseuse nue qui est dévoilée. C'est le scandale. Sujet de l'Opéra de Paris, Cléo quitte rapidement l'institution. Elue Reine de Beauté par les lecteurs de l'Illustration, on lui prête une liaison avec le roi Léopold II. Populaire, son visage sert de support à la vente de chocolats, de parfums et de cigarettes. 1964, elle pose une dernière fois pour Vogue.
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
 Demande d'information
© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 100 x 100 cm, 2017.
Gaby Deslys
Isa Sator
2017
Née Marie Elise Gabrielle Claire, Gaby Deslys arrive à Paris à l'occasion de l'Exposition Universelle. Elle joue avec Joseph Gabin en 1904 et chante à l'Olympia en 1906. Elle remporte un succès énorme en Angleterre avant de devenir la maîtresse de Manuel de Bragance, roi du Portugal. En 1908, elle se produit dans la revue Son Altesse l'Amour au Moulin Rouge. Devenue l'Ambassadrice du charme français aux Etats Unis, elle relance le Casino de Paris avec cette fameuse descente d'escalier qui sera reprise par Mistinguett.
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
 Demande d'information
© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 130 x 90 cm, 2017.
La Sirène des suicidés
Isa Sator
2017
Un destin exceptionnel que celui de La Belle Otero. Augustina Otero Iglésias est née en Galice en 1868. Son père, joueur invétéré, perd la vie dans un duel. Sa mère se prostitue pour subvenir aux besoins de sa famille. Violée à 11 ans, Augustina se prostitue dès l'âge de 13 ans. Danseuse exotique adulée du Moulin Rouge, elle sera la maîtresse du ministre Aristide Briand, d'Edouard VII, de Léopold II ou encore du Duc de Westminster. A l'origine de plusieurs duels et de six suicides, celle que l'on nomma la Sirène des Suicidés, se ruinera au Casino de Monaco.
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
 Demande d'information
© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 130 x 90 cm, 2017.
Collapsus à l'Elysée
Isa Sator
2017
Marguerite Jeanne Japy est issue d'une riche famille industrielle. Mariée au peintre Adolphe Steinheil, la discorde s'installe vite dans le couple. Tous deux mènent des vies parallèles. Marguerite devient la maîtresse de Félix Faure. Une idylle interrompue par la crise cardiaque du Président en pleine fellation dans le salon de l'Elysée. Incident qui lui vaudra le sobriquet de la Pompe funèbre. Elle sera ensuite la maîtresse du ministre Aristide Briand, puis du roi Sisowath du Cambodge. Soupçonnée d'avoir assassiné son mari, elle passe un an en prison. Sortie, elle épouse le baron Abinger.
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
 Demande d'information
© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 130 x 90 cm, 2017.
Le Galo ou La Goulue et Valentin le Désossé
Isa Sator
2017
Figures des nuits du Moulin Rouge, La Goulue et Valentin le Désossé dansent un Galo. Déjà immortalisés par Henri de Toulouse Lautrec, la Goulue sera aussi modèle pour Renoir. Née Louise Joséphine Weber, remarquée dès ses 16 ans, elle débute comme danseuse à l'Elysée Montmartre, au Moulin de la Galette, au Bal Bullier et à la Closerie des Lilas. Le nom de son premier mentor et son habitude de vider les verres des clients lui valurent le surnom de la Goulue. Elle sombrera totalement dans l'alcoolisme à la fin de sa vie.
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
 Demande d'information
© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 130 x 90 cm, 2017.
Nini Patte en l'air
Isa Sator
2017
Elles s'appelaient Grille d'égouts, Camélia dite Trompe la Mort, la Glu, Muguet de Limonière, la Goulue ou Nini Patte en l'air. Toutes ces femmes, affublées de leur sobriquet, dansent le French Cancan dans la grande salle du Moulin Rouge. Une danse très mal vue à l'époque par les autorités mais qui continue encore aujourd'hui à faire le succès du Moulin Rouge.
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
 Demande d'information
© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 160 x 130 cm, 2017.
Cocotte Eiffel
Isa Sator
2017
Derrière la Cocotte Eiffel se cache la réalité de la vie des courtisanes : les ébats des courtisanes peuvent parfois donner la vie. La Belle Otero, enceinte, deviendra stérile après avoir été forcée à l'avortement par son proxénète. Mais combien d'enfants naîtront de ces relations avec des hommes de passage ?
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
 Demande d'information
© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 130 x 90 cm, 2017.
Nid de Poules
Isa Sator
2017
Les nids de poules incarnent tout autant les coiffures qu'arborent les Cocottes tout autant que la concurrence que les courtisanes se mènent pour séduire les grands de ce monde. C'est alors débauche de bijoux, de comportements extravagants pour être la plus vue aux yeux de ces messieurs.
Peinture
1k€
5k€
50k€
250k€
1m€
5 000 à 50 000 €
 Demande d'information
© Isa Sator
Série Les Grandes cocottes, 130 x 90 cm, 2017.
Maxim's
Isa Sator
2017
Créé en 1893, Maxim's est aussi le lieu où l'on s'expose avec une maîtresse, parée de bijoux et de fourrures pour affirmer son pouvoir. Lieu des courtisanes, les « chambres d'amour » sont créées à l'étage et des plats leur sont dédiés : pommes Cocottes, Lorette, selle d'agneau Belle Otero. Têtes couronnées et grandes fortunes s'y précipitent : la Belle Otero, Édouard VII, Marcel Proust, Georges Feydeau, Mistinguett, Jean Bugatti, Sacha Guitry, Tristan Bernard ou Jean Cocteau...
Peinture
Vendue

Isa sator, les Grandes Cocottes