menu

Armand Guillaumin

Son
histoire

NÉ LE 16 Février 1841
YEUX bleus
TAILLE 1m70
DISTINCTIONS Académie Suisse. Chevalier des Arts et Lettres.
 

Armand Guillaumin occupe une place de choix dans l'émancipation de l'Impressionnisme et l'affirmation des courants subséquents que seront le Divisionnisme et le Fauvisme. Homme discret, Armand Guillaumin est un ami intime de camille Pissarro et de Paul Cézanne. Proche de Van Gogh, soutien de Courbet, c'est lui aussi que Gauguin vient voir quand il se met à la peinture. Il aidera également Signac et emmènera Othon Friez peindre en pleine nature avant que celui ne s'engage sur la voie du Fauvisme.

1841 _ Armand Guillaumin est né à Paris en 1841, au 10 bis rue de Rivoli dans un ensemble immobilier vétuste disparu depuis. Son père, est marié avec Françoise Legay et exerce la profession de tailleur. Le jeune Armand a deux frères. Une dernière soeur verra le jour en 1849.

1844 _ L'industrialisation et le capitalisme naissants, connaissent une première crise économique. Rapidement sans emploi, le père d'Armand Guillaumin décide de quitter Paris et prend la route de Moulins en 1847 pour se réfugier sur les terres du berceau familial. La Révolution de 1848 se profile déjà à l'horizon.

1857 _ C'est le grand retour à Paris. Armand Guillaumin a alors 16 ans. Il entre comme "Calicot" dans la boutique de lingerie féminine que tient son oncle rue de la Chaussée d'Antin. Une enseigne bien évocatrice : Les Mille et une Nuits... Dans la même période, Armand obtient de pouvoir suivre les cours de dessin à l'Ecole des Petits Carreaux où il recevra les enseignements de Louis Denis Caillouette, un élève de Girodet.

1858-1859 _ Ecarté du magasin de son oncle, il trouve un emploi à la concurrence. L'Art prend une place de plus en plus importante dans la vie d'Armand Guillaumin.

1860 _ Armand Guillaumin a tout juste 19 ans. Il obtient un emploi à la compagnie des Chemins de fer Paris-Orléans. Désormais installé à Montmartre, il trouve dans cette nouvelle activité, de quoi lui laisser a priori le temps de travailler le dessin.

Armand Guillaumin
Armand Guillaumin, portrait circa 1890.