menu

Solomon Jamy Brown

Son
histoire

NÉ LE 12 Octobre 1979
YEUX Noir
TAILLE 1m79
 

Solomon Jamy Brown et a passé ses premières années au Togo. Il vit et travaille aujourd’hui à Paris.
En Afrique, il découvre la photographie en voyant son père passer des heures dans un laboratoire photo noir et blanc.
Arrivé en France pour faire des études en ingénierie logicielle, Solomon reprendra une dizaine d’années plus tard, en parallèle de son métier, la photographie, qui est sa grande passion et son engagement artistique.
Solomon Jamy Brown aborde la photographie de façon complète et structurée en apprivoisant aussi l’environnement studio, et en utilisant à les techniques de la photographie argentique.
En 2016, il expose une série de portraits de militants engagés et bénévoles, « Osez Citoyen » à la Place de la République à Paris, sous les auspices de la Jeune chambre economique de Paris.
En 2017 et encore en 2018, il organise à Paris « les entrevues instantanées », un événement remarqué entre acteurs culturels et passionnés de la photo.
Aujourd’hui son nouveau projet « Les enfants du paradis perdu», aborde les thèmes des mémoires d’enfances, aura mis presque 2 ans à être réalisé.
Exposé à compter du 4 mai prochain au Renaissance Trocadéro, puis du 13 juin au 16 juin, Solomon Jamy Brown présentera une série d’images , première étape d’un vaste et ambitieux programme de recherche artistique qui va s’enrichir tout au long des années à venir.

Les expositions

Vidéo

Entrevues Instantanées - Printemps 2018