Atelier Van Lieshout, Oracle, 2021
Techniques mixtes
Courtesy de l'artiste
Exposition
Gratuit
Sculpture

Exposition Atelier Van Lieshout, Le Voyage Atelier Van Lieshout

-
Date et heure du vernissage
Vendredi 24 juin, 2022, 18:30

Le Portique centre régional d'art contemporain du Havre
30 rue Gabriel Péri
76600 Le Havre
France

Prendre ses affaires et tout quitter… cela demande une bonne dose de courage et beaucoup d’optimisme. Partir à l’assaut de l’inconnu, en espérant un monde meilleur, un futur plus flamboyant. Se comporter en pionnier, c’est croire de tout coeur en une fin heureuse, aussi improbable soit-elle.

 

L’exposition Le Voyage évoque un voyage qui a le destin pour destination. Poursuivant cet objectif, les pionniers de l’Atelier Van Lieshout tentent de maîtriser le destin, tout en suivant les règles les plus instables du jeu : tout est permis et voyons ce qui se passe ! Bien sûr, c'est une mission impossible, surtout quand on est aussi mal équipé qu’eux.

 

Leurs valises et leurs contenus divers leur permettent d’atteindre le niveau supérieur. Pourquoi procéder à une sélection quand on peut absolument tout emporter, de la caisse à outils improbable à un îlot de cuisson démesuré, en passant par un sanctuaire ou de la lingerie? C’est dans l’abondance que se trouve le luxe et non dans la qualité. Les sacs sont réalisés avec des matériaux précaires et assemblés dans un joyeux chaos.

 

Quels que soient le courage et l’optimisme déployés, rien ne prendra le dessus sur une telle folie. Si l’exode ne peut s’achever que sur un échec, l’issue n’empêche pas les pionniers de poursuivre leur idéal. Comme The Whale (Grand Cachalot) d’Atelier Van Lieshout, exposée sur le front de mer du Havre, ils sont voués à parcourir le monde, à l’affronter, à s’affronter eux-mêmes, à dépoussiérer leurs vêtements et à avancer tranquillement. Leur parade grotesque convie le visiteur à sourire, à s’émerveiller et peut-être à espérer.

 

Les perspectives utopiques sont une constante dans l’art de l’Atelier Van Lieshout, qu'il s’agisse d’une communauté autarcique ou d’un système de production circulaire qui traite l’humain à la fois comme consommateur et comme matière première. Le besoin et le désir d’un monde meilleur s’expriment dans des installations, des structures architecturales et des sculptures qui dépassent la morale établie et encouragent les spectateurs à repenser l’état actuel des choses et à poursuivre avec entrain la quête de l’inaccessible.