Installation Myco Resilience Fiction ©Cristian Villavicencio
Structures mycorhiziennes 1 (Plante associée à des champignons mycorhiziens à arbuscules dans un récipient imprimé en 3D, céramique et membrane SCOBY avec lumière programmée), 2022, ©Cristian Villavicencio
Exposition
Payant
Installation
Sculpture
Vidéo

Installation Myco Resilience Fiction Cristian Villavicencio

-
Vernissage
Vendredi 7 octobre, 2022, 12:30

Musée L
Places des Sciences 3
1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Comment s'y rendre ?

Des champignons pour dépolluer les sols?

 

En tant qu'êtres humains, comment pouvons-nous concevoir les relations qui se produisent dans les sols à un niveau microscopique?

 

Que pouvons-nous apprendre de cette observation?

 

En utilisant l'art médiatique et l'imaginaire de la science-fiction, l'installation Myco resilience fiction spécule sur le phénomène de symbiose entre les champignons et les racines des plantes et son intérêt possible pour l'agriculture biologique.

 

L'installation Myco resilience fiction est le fruit d'un dialogue entre la recherche mycologique menée au laboratoire de mycologie de l’UCLouvain et l'artiste Cristian Villavicencio.

 

Inspirée de la vie souterraine et des racines et champignons mycorhiziens à arbuscules (CMA) d'Amérique du Sud, l'installation est composée d'une série de sculptures, de projections vidéo, d'œuvres sonores et lumineuses qui donnent à voir les relations invisibles qui existent sous nos pieds. Les champignons mycorhiziens à arbuscules: dépollueurs de sols L'extraction du pétrole brut a un impact sur la faune et la flore, par son accumulation dans les écosystèmes et eaux souterraines.

 

Si les méthodes chimiques sont les plus utilisées pour assainir les sols pollués, l'utilisation de méthodes biologiques attire de plus en plus l'attention des scientifiques, des industriels et des décideurs politiques.

 

La "phytoremédiation" assistée par des microorganismes tels que les CMA constitue une alternative prometteuse que cette installation artistique propose d'explorer.

 

L'installation a été conçue dans le cadre du projet de recherche-création du même nom supervisé par le Pr. Stephan Declerck et Dr. Monica Cristina Garces Ruiz (Earth and Life Institute, UCLouvain). Une production d'UCLouvain Culture.