Exposition d'art : Laure Tixier - Floraisons associées aux espaces engendrés - Laure Tixier

Exposition d'art : Laure Tixier - Floraisons associées aux espaces engendrés - Laure Tixier
Laure Tixier, Il se peut qu’on s’évade en passant par le toit (détail), 2019

Laure Tixier - Floraisons associées aux espaces engendrés

Free

Laure Tixier

Partager
Samedi, 18 Septembre, 2021 - Samedi, 6 Novembre, 2021
Vernissage :
Samedi, 18 Septembre, 2021 - 17:30

Artiste chercheuse, Laure Tixier sonde, avec une apparente légèreté, les interstices de l’histoire et la mémoire des lieux. L’architecture, l’urbanisme, l’habitat et l’organisation sociale qu’ils contiennent constituent souvent le point de départ d’un travail plastique nourri tout autant de littérature, d’histoire de l’art, de culture populaire que des utopies liées au développement des communautés humaines.

L’artiste a notamment fait de l’univers carcéral l’un de ses sujets de prédilection. L’inventaire de plans de prisons, d’origines et d’époques diverses, ou encore ses récentes recherches axées sur l’émergence des colonies pénitentiaires pour mineurs donnent corps à des récits fragmentés, oubliés de l’histoire et à celles et ceux qui les ont traversés. Sous couvert de la fable, elle nous suggère alors de possibles échappatoires.

Amenée à investir l’ensemble des espaces du centre d’art, Laure Tixier réunira pour son exposition à La Graineterie plusieurs corpus d’œuvres qui chacun à leur manière mettent en jeu des espaces de résistance, des contre-récits de la modernité mais aussi ce qui fait communauté.

avec le soutien des Amis du National Museum of Women in the Arts dans le cadre de l’opération « Urgence Artistes Femmes » et du ministère de la Culture/DRAC Île-de-France dans le cadre de l’été culturel

Gratuit
location
La Graineterie
27 rue Gabriel-Péri
92700 Colombes
France
Itinéraires pour se rendre à l'exposition

Visiter l'exposition en photos