Exposition
Gratuit
Installation
Performance
Vidéo

NEVER CROSS THE SAME RIVER TWICE Exposition collective

-

Kunstverein Kärnten Goethepark
9020 Klagenfurt
Autriche

NEVER CROSS THE SAME RIVER TWICE

Une exposition collective au Kunstverein Kärnten de Klagenfurt - Autriche

30 Avril - 9 Juin 2022

https://www.kunstvereinkaernten.at/

"Never Cross The Same River Twice" dont le commissariat est assuré par le Togolais Kisito Assangni est une exposition réunissant vidéos, films et installations. Présentée jusqu'au 9 juin 2022 au Kunstverein Kärnten de Klagenfurt en Autriche, cette exposition collective avait débuté comme un projet de recherche itinérant en 2020 à la galerie SPACE52 à Athènes et au centre d'art contemporain HANGAR à Lisbonne.

"Never Cross The Same River Twice" laisse entendre les voix multiples des artistes internationaux qui ont développé, à travers leur parcours esthétique, un lien fort et intime avec la mise en espace de l’image-mouvement polymorphe. La théâtralisation de l'image en mouvement établit un lien renouvelé avec le spectateur à l'heure de bouleversements environnementaux et spirituels radicaux.

Faisant allusion à la métaphore du philosophe grec Héraclite "On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve" qui soutient que tout est en perpétuel changement et s'oppose à l'idée de permanence, le titre de l'exposition est un appel au changement absolu. Malgré les apparences, rien ne demeure identique mais tout se défait et se fait constamment. 

La plupart des oeuvres sélectionnées reflètent ce que l'universitaire Argentin Walter Mignolo appelle "la désobéissance épistémique". Créer des possibilités pour ouvrir un espace de pensée transmoderne et transcoloniale en revendiquant les endroits voilés par une matrice de pouvoir qui continue à s'imposer sur toute la planète en procédant à l'élimination de tout ce qui prétend lui résister.

"Never Cross The Same River Twice" espère mener à la connaissance de la création et des transformations au sein des enquêtes décoloniales nécessaires pour imaginer et construire des futurs globaux.

L’exposition rassemble 14 artistes: Ahmet Öğüt (Turquie), Aïda Patricia Schweitzer (Luxembourg), Binta Diaw (Senegal), Gilivanka Kedzior (France), Harold Offeh (Ghana), Irina Gabiani (Georgie), Kokou Ekouagou (Togo), Longinos Nagila (Kenya), Marinella Senatore (Italie), Mohammed Laouili (Maroc), Monica de Miranda (Angola/Portugal), Mouna Karray (Tunisie), Sethembile Msezane (Afrique du Sud), Zlatko Ćosić (USA)