La Voie Royale, Huile sur toile, 2022, 190 x 330 cm, credit Robert Suermondt
Exposition
Gratuit
Peinture

Trou dans le Miroir Robert Suermondt

-
Date et heure du vernissage
Dimanche 15 mai, 2022, 14:00

Michele Schoonjans Gallery
Rivoli Building
Chaussée de Waterloo 690 / 25
1180 Bruxelles
Belgique

Du 15 mai au 25 juin 2022, la galerie dévoile un solo-show avec une sélection de peintures récentes, de l’artiste plasticien Robert Suermondt.

 

L’exposition met en relation deux ensembles d’oeuvres distinctes.

 

Voisinages

Le premier corpus donne à voir des vues de voies urbaines comme observées d’en haut, animées par des automobiles. Du nom générique de « Voisinages », c’est la disposition de ces automobiles entre elles qui génère une tension ainsi que leur adhérence au fond de toile représentant segments de routes, bandes et flèches de marquage, carrefours et plate-bandes, à la facture apparentée à un réalisme photographique. Ces voitures sont en effet peintes différemment, tantôt à peine esquissées, fantomatiques, comme soustraites à la peinture même, tantôt marquées par traces épaisses, le plus souvent rapidement exécutées. Leur caractère particulier renvoie à des régimes d’image diverses et souvent contradictoires, puisqu’elles peuvent relever parfois du comic, et sembler à d’autres moment au bord de la dislocation, entre grotesque et tragique.

La lecture de ces tableaux s’inscrit ainsi comme un espace de négociation du regard, saisi de prime abord par cet apparentement à la chose photographique tenue pour vrai et les obstacles rencontrés dans l’effort de saisir la peinture d’un seul tenant.

 

Géométries

La présentation de ces toiles sera associée à une autre série de tableaux en noir et blanc, dont le point de vue perspectif peut se voir simultanément en plongé ou contre-plongé, comme dans la prise de vue cinématographique. Une alternance de lignes blanches et noires viennent mettre en espace un motif répété et pourtant à chaque fois unique, figurant un écran concave ou convexe à la profondeur trouble. Ici également, le tableau résiste à l’unité comme totalisation du visible, puisque les appuis où l’oeil croit trouver prise se dérobent en un jeu d’esquives toujours recommencé.

 

Par son travail protéiforme, son traitement pictural des images, par le jeu des identifications et des disruptions qu’il met en articulation, l’artiste nous invite à une réflexion individuelle, philosophique fondamentale et essentielle.

 

 

Robert Suermondt (Néerlandais, Suisse et Slovène) est né à Genève en 1961. Il y poursuit des études d’art à l’école supérieure d’art visuel (ESAV) dans les ateliers média-mixtes de Cherif et Silvie Defraoui, de 1983 à 1988, suivi par un cursus de post-graduation à la Rijksakademie d’Amsterdam, de 1989 à 1992. Installé depuis plus de trente ans à Bruxelles, Robert Suermondt montre régulièrement, depuis 1986, son travail à l’occasion d’expositions collectives et personnelles.

Les œuvres de l'artiste font partie de la collection du Stedelijk Museum d'Amsterdam, du Museum fur alle Heiligen de Schafhausen, du Fond d'art contemporain de Genève et de collections privées établies en Belgique, aux Pays-Bas, en Suisse, en France, en Italie, au Brésil, au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Corée.

 

 

Un texte de Benoît Dusart sera repris dans la brochure réalisée dans le cadre de cette exposition. Disponible à la galerie et/ou sur demande.

Visite de l'exposition en photo
La Reine des Glaces
Triumph
Traffic de Vérité
La Danse de St Guy
Pivote
Saison I
Visite de l'exposition en photo légende et copyright
Robert Suermondt