close

Arte Povera

Ce mouvement s’est développé en Italie, entre 1966 et 1969, dans le sillage de l’esprit contestataire et l’idéologie révolutionnaire des années 60. Rejetant la société de consommation, réfutant une certain théâtralisation de l’artiste et de de son oeuvre, les artistes revendiquent un « art pauvre », c’est-à-dire un art où le processus créatif a plus d’importance que les matériaux utilisés ou l’objet fini lui-même.

Principales expositions: 

Arte Povera – Im Spazio, Galerie Bertesca, Gênes, septembre 1967 ; Verso l’Arte Povera Pavillon d’Art Contemporain, Milan, janvier à mars 1989.

Artistes associés: 

Giovanni Anselmo, Alighieri e Boetti, Pier Paolo Calzolari, Luciano Fabro, Jannis Kounelis, Mario Merz, Giulio Paolini, Pino Pascali, Giuseppe Penone, Michelangelo Pistoletto, Gilberto Zorio.

Artistes à rapprocher: 

Eva Hesse, Richard Long, Jan Dibbets.