Bal Bullier

Le Bal Bullier est l’endroit où l’on danse à Paris. Situé au 31 avenue de l’Observatoire à Paris, à l’emplacement de l’actuel Centre Sportif Universitaire Jean Sarrailh, le Bal Bullier doit son nom à son fondateur François Bullier qui rachète un lieu à l’abandon : le Bal de la Chartreuse. Il y plante 1000 pieds de Lilas avant de lui donner le nom de Closerie des Lilas. C’est en ces lieux que le tout Paris vient. On y danse, on s’y déguise et on s’y amuse, à l’image de Guillaume Apollinaire ou du couple Delaunay. L’union des artistes russes y organise fréquemment des soirées. Le Bal de la Horde, organisé par les artistes sculpteurs et peintres de Montparnasse, ponctue chaque année de ses fastes et dérives. Le Bal Bullier ferme définitivement en 1940.
Soirée russe au Bal Bullier, 1929

Artistes associés: 

Georges Annenkov, Guillaume Apollinaire, Victor Barthe, Dora Bianka, René Blum, Youry Bogoutsky, Voldemar Boberman, Brassaï, Alexei Brodovitch, Marc Chagall, Jules Chéret, François Courbin, Robert Delaunay, Sonia Delaunay, André Derain, Max Ernst, Alexandra Exter, Tsuguharu Foujita, Boris Frenkel, Emile Othon Friesz, Ida Gerhardi, Ramón Gómez de la Serna, Anna Gontcharova, Natalia Gontcharova, Naoum Granowski, Juan Gris, Auguste Herbin, Vicente Huidobro, Iliazd (Ilia Zdanevitch), Moïse Kisling, Joe Kogan, Per Krogh, Mikhaïl Larionov, Henri Laurens, Fernand Léger, Arthur Lourié, Man Ray, Constantin Melnikov, Georges Meunier, Grégoire Michonze, Amedeo Modigliani, Jules Pascin, Pablo Picasso, Georges Ribemont-Dessaignes, André Salmon, Philippe Soupault, David sterenberg, Marc Sterling, Henri Toulouse-Lautrec, Tristan Tzara, Theo Van Doesburg, Marie Vassilief, Lazare Volovick.

Courant, mouvement, lieu à rapprocher: