close

Collectionneur d’art

Tout au long de l’histoire de l’art, l’activité de Collectionneur se mêle et se fond avec celle du mécénat. Les premiers collectionneurs d’art sont apparus au XVe siècle à Bruges et Florence, dans le milieu de la grande bourgeoisie commerçante. Si l’on sait que François 1er, Charles Quint, Mazarin figurent parmi les premiers collectionneurs d’art, il faut attendre véritablement la fin du 19e siècle pour voir se généraliser un phénomène qui prend principalement son essor avec la Révolution industrielle : en Angleterre, aux Etats Unis, en Russie se développe une population avertie qui aime à collectionner ou à montrer ses trésors. Si les marchands d’art sont souvent Collectionneurs eux-mêmes, à l’image de Paul Durand-Ruel ou de Pierre Nahon, ils orientent et conseillent les acquisitions de personnalités parfois rendues célèbres pour leur collection : Bernard Arnault, Gustave Caillebotte, Jacques Doucet, David Greffen, Peggy Guggenheim, Pierre Lévy, Aimé Maeght, David Nahmad, François Pinault, Séverin Wunderman.

Nombreux sont également les collectionneurs à effectuer des donations d’oeuvres pour alimenter les collections permanentes des musées. Ces collectionneurs créent parfois également leur propre musée.

Certains artistes revendiquent également un statut de collectionneurs, à l’image de Gustave Caillebotte, Pierre Lévy, Sol Lewitt, Olivier Mosset, Jean-Pierre Raynaud, Bernard Venet, etc.