Groupe des Sept

Peu connu aujourd'hui, le Groupe des Sept marqua durablement l'esprit artistique canadien. A l'origine du Groupe Canadien des Peintres, le Groupe des Sept vit le jour lors de sa première exposition en Mai 1920 pour disparaître avec celle de décembre 1931. Prenant appui sur le travail du peintre paysager Tom Thomson, pourtant décédé en 1917, ce fut chez Lawren Harry, le leader du groupe et domicilié au 63 Queen's Parts à Toronto, que le nom du groupe fut trouvé un soir de mars 1920.
Ce serait Arthur Lismer qui aurait nommé le groupe ainsi, en référence au groupe américain The Eight. Tous fréquentent l'Arts & Lettres Club de Toronto et ne revendiquent qu'un seul objectif : peindre la richesse des décors canadiens à travers le temps et au fil des saisons.

Principales expositions: 

Groupe des Sept, Art Museum of Toronto, mai 1920 ; Groupe des Sept, Rétrospective, musée des beaux Arts du Canada, Ottawa, 1936.

Artistes associés: 

Frank H. Carmichael, Lawren Harris, A.Y. Jackson, Frank H. (Franz) Johnston, Arthur Lismer, J.E.H Macdonald, Til Thomson, F.H. Valrey.
S'aoutent ensuite A.J. Casson, L.L FitzGerald, Edwin Holgate.

Artistes à rapprocher: 

Yvonne McKague, Anne Savage, Sarah Robertson.

Courant, mouvement, lieu à rapprocher: 

Impressionnisme, Groupe Canadien des Peintres, Groupe The Eight, Groupe des Onze, Painters Eleven