Peintres de la réalité poétique

Le groupe des Peintres de la réalité poétique, comme souvent, ne réunit pas des artistes fédérés par une vision uniforme de l'Art mais par une amitié, parfois née du partage d'un atelier. C'est sur cette base que Maurice Brianchon, Christian Caillard, Jules Cavaillès, André-François Breuillaud, Raymond Legeult, Roger Limouse, Roland Oudot, André Planson, Kostia Terechkovitch se réunissent à partir du milieu des années 30 pour travailler avant, finalement, de sombrer dans l'anonymat avec les années 60.
Parfois surnommés les Peintres du Bonheur, ils doivent leur nom à Gisèle d'assailly journaliste au Figaro et à Fémina avant de devenir l'épouse de l'éditeur René Juillard, et qui publie en 1949 un ouvrage où elle évoque le goût de ces artistes pour la couleur à travers une figuration qu'elle qualifie de "poétique".

Principales expositions: 

Galerie Le Portique, 99 boulevard Raspail, 1927 ; Galerie Le Portique, 99 boulevard Raspail, 1928 ; Galerie Marcel Bernheim, 1928.

Artistes associés: 

Maurice Brianchon, Christian Caillard, Jules Cavaillès, André-François Breuillaud, Raymond Legeult, Roger Limouse, Roland Oudot, André Planson, Kostia Terechkovitch.

Artistes à rapprocher: 

Paul Cézanne, Henri Matisse, Vincen Van Gogh.