Bande Noire

Le groupe d'artistes de la Bande Noire s'est formé dans les années 1895, dans le sillage des Nabis et autour de Charles Cottet, ami d'Auguste Rodin. Un temps appelé, par jeu, les Nubiens par opposition aux Nabis, les artistes de ce groupe s'illustrent par le caractère sombre d'une peinture exploitant principalement la Bretagne pour thématique. Une région alors vue hors du temps, dont la description effectuée par Michelet cristallise l'opinion générale que l'on se fait des lieux : "L'homme est dur sur cette côte. Fils maudit de la création, vrai Caïn, pourquoi pardonnerait-il à Abel ? La nature ne lui pardonne pas. La vague l'épargne-t-elle quand, dans les terribles nuits de l'hiver, il va par les écueils attirer le varech flottant qui doit engraisser son champ stérile, et que si souvent le flot apporte l'herbe et emporte l'homme ? L'épargne-t-elle quand il. Glisse en tremblant sous la pointe du Raz, aux rochers rouges où s'abîme l'enfer de Plogoff, à côté de la baie des Trépassés, où les courants portent les cadavres depuis tant de siècles ? C'est un proverbe breton : "Nul n'a passé le Raz sans mal ou sans frayeur." Et encore : "Secourez-moi, grand Dieu, à la pointe du Raz, mon vaisseau est si petit, et la mer est si grande !"

Artistes associés: 

Charles Cottet, André Dauchez, René Ménard, René-François Prinet, Lucien Simon.

Artistes à rapprocher: 

Edmond Aman-Jean, Jacques-Emile Blanche, Georges Desvallières, Émile Auguste Wery, Ignacio Zuloaga

Courant, mouvement, lieu à rapprocher: 

Nabis, Ecole de Pont-Aven, Société Nouvelle de peinture et de sculpture, Symbolisme