CoBrA

CoBrA est un acronyme géographique mis pour Copenhague, Bruxelles et Amsterdam. Né en 1948, le mouvement prend ses racines dans un Surréalisme que son inventeur, le poète Christian Dotremont veut « révolutionnaire », alors que naît déjà l’Abstraction lyrique. Un maître mot chez ses fondateurs : célébrer l’alliance du poète et du peintre ! Dégagé de toute convention occidentale dont la guerre vient d’exprimer la faillite, l’artiste revendique le geste primitif et animal, une régression consciente qui mène au subconscient. Dissout en 1951, CoBrA perdure bien au-delà de sa mort officielle pour unir des artistes à travers toute l’Europe. « CoBrA, c’est le mélange non dosé de l’origine première par des origines immanentes pour une origine future », Christian Dotremont.

Artistes associés: 

Pierre Alechinsky, Else Alfelt, Karel Appel, Jean-Michel Atlan, Pol Bury, Georges Collignon, Jacques Calonne, Guillaume Corneille van Berverloo dit « Corneille », Christian Dotremont, Sonja Ferlov, Henry Heerup, Egill Jacobsen Asger Jorn, Constant Nieuwenhuys dit « Constant », Joseph Noiret, Carl-Henning Pedersen.