Groupe de Grasse

Le groupe de Grasse naît des hasards de la guerre. 1940 : Hans Arp et Sophie Taeuber-Arp, allemand et suisse naturalisés français seulement depuis 1926, quittent leur villa de Meudon juste avant l'arrivée de l'armée allemande à Paris. Ils fuient chez Alberto et Susi Magnelli, installés à Grasse pour les mêmes raisons. C'est là que Sonia Delaunay les rejoindra après la mort de son mari en 1941. C'est là également que le germano-suisse Ferdinand Springer, installé à Grasse dès 1938, revient en 1940, démobilisé après s'être engagé comme travailleur volontaire. C'est là, enfin, que François Stahly, lui aussi allemand, se cache pour échapper à la police allemande et au gouvernement français.

Cette petite communauté, sans argent et surtout sans matériel, continue à créer avec les moyens du bord, des oeuvres à plusieurs mains, petits collages et autres arrangements, que Arp finira par faire publier après guerre.

Principales expositions

Six artistes Grasse, Musée d'art et d'histoire de Provence, 1967.

Artistes associés

Hans Arp, Sonia Delaunay, Alberto Magnelli, Ferdinand Springer, François Stahly, Sophie Taeuber-Arp

Courant, mouvement, lieu à rapprocher