Groupe de Grasse

Le groupe de Grasse naît des hasards de la guerre. 1940 : Hans Arp et Sophie Taeuber-Arp, allemand et suisse naturalisés français seulement depuis 1926, quittent leur villa de Meudon juste avant l'arrivée de l'armée allemande à Paris. Ils fuient chez Alberto et Susi Magnelli, installés à Grasse pour les mêmes raisons. C'est là que Sonia Delaunay les rejoindra après la mort de son mari en 1941. C'est là également que le germano-suisse Ferdinand Springer, installé à Grasse dès 1938, revient en 1940, démobilisé après s'être engagé comme travailleur volontaire. C'est là, enfin, que François Stahly, lui aussi allemand, se cache pour échapper à la police allemande et au gouvernement français.
Cette petite communauté, sans argent et surtout sans matériel, continue à créer avec les moyens du bord, des oeuvres à plusieurs mains, petits collages et autres arrangements, que Arp finira par faire publier après guerre.

Principales expositions: 

Six artistes Grasse, Musée d'art et d'histoire de Provence, 1967.

Artistes associés: 

Hans Arp, Sonia Delaunay, Alberto Magnelli, Ferdinand Springer, François Stahly, Sophie Taeuber-Arp

Courant, mouvement, lieu à rapprocher: