L'Homme témoin de son temps

La Seconde Guerre mondiale vient tout juste de se terminer avec la dureté qu'on lui connaît. Après ce désastre, les artistes auraient pu avoir une réticence à représenter le réel au profit de l'Abstraction. Il fut pourtant un groupe de jeunes artistes qui, privés de tout pendant le conflit, en appela à la beauté de l’homme vivant, avec ses joies et ses souffrances. Anti-abstrait, le courant est emmené par le critique Jean Bouret qui réunit à ses côtés Bernard Lorjou et les artistes de la Jeune Peinture. La première exposition, en forme de Manifeste, a lieu Galerie du Bac le 21 juin 1948. Elle réunit Yvonne Mottet, qui n'est autre que la femme de Bernard Lorjou, Michel de Gallard, Paul Rebeyrolle, et Michel Thompson. Ils sont rejoints l'année suivante par Bernard Buffet, Robert Charazac, Jean Couty et André Minaux.

Principales expositions: 

L'Homme témoin de son temps, Galerie du Bac, 21 juin au 21 juillet 1948 ; L'Homme témoin de son temps, Galerie Claude, Paris, 29 octobre-15 novembre 1949. L'Homme témoin de son temps, Bal du Moulin Rouge, Paris, 12 novembre au 18 décembre 1962.

Textes fondateurs: 

L'Homme Témoin
3me MANIFESTE DE L'HOMME TÉMOIN EN 1962 LE GLAS SONNE POUR LA PEINTURE ABSTRAITE La Baisse de la Bourse de New-York décide les possesseurs d'abstraits à faire l'argent avec leurs "Manessier, Pooliakoff, Soulages, Bissière Hartung, Fautrier, Singer, Viera da Silva" (Figaro Littéraire daté 6 octobre 1962) leurs toiles payées des millions sont offertes sur les marchés mondiaux de la peinture et ne trouvent pas preneurs même pour le centième de leur prix, soufflés et soutenus jusqu'ici par des EPICIERS DEVENUS MARCHANDS DE TABLEAUX EX-COLLABORATEURS DURANT LA GUERRE 1939-1945 C'EST LA DÉBACLE La "phynance" aujourd'hui vient opportunément au secours de l'art MAIS QUI EN FRANCE A IMPOSÉ, SOUTENU, DÉFENDU L'ABSTRAIT CE SONT MESSIEURS : MALRAUX Ministre, peines de la gloire. DORIVAL Conservateur du Musée d'Art moderne de Paris condamné en correctionnelle pour diffamation envers LORJOU COGNIAT fossoyeur de la PEINTURE FRANÇAISE, valet au Figaro, créateur d'une biennale des poubelles. et la foulée des chiures d'encriers, les : LASSAIGNE, RAGON, BOUDAILLE, Claude RIVIÈRE, COURTHION, CASSOU, PARINAUD dame pipi à Arts, ESTIENNE et tant d'autres bourriques. La Grande Peinture n'est plus figurative MALRAUX - CANNES 1959 La peinture abstraite fait : Braire les ânes, Bayer les singes, Se pâmer les poules. LORJOU. 3me MANIFESTE DE L'HOMME TÉMOIN EN 1962 LE GLAS SONNE POUR LA PEINTURE ABSTRAITE La Baisse de la Bourse de New-York décide les possesseurs d'abstraits à faire l'argent avec leurs "Manessier, Pooliakoff, Soulages, Bissière Hartung, Fautrier, Singer, Viera da Silva" (Figaro Littéraire daté 6 octobre 1962) leurs toiles payées des millions sont offertes sur les marchés mondiaux de la peinture et ne trouvent pas preneurs même pour le centième de leur prix, soufflés et soutenus jusqu'ici par des EPICIERS DEVENUS MARCHANDS DE TABLEAUX EX-COLLABORATEURS DURANT LA GUERRE 1939-1945 C'EST LA DÉBACLE La "phynance" aujourd'hui vient opportunément au secours de l'art MAIS QUI EN FRANCE A IMPOSÉ, SOUTENU, DÉFENDU L'ABSTRAIT CE SONT MESSIEURS : MALRAUX Ministre, peines de la gloire. DORIVAL Conservateur du Musée d'Art moderne de Paris condamné en correctionnelle pour diffamation envers LORJOU COGNIAT fossoyeur de la PEINTURE FRANÇAISE, valet au Figaro, créateur d'une biennale des poubelles. et la foulée des chiures d'encriers, les : LASSAIGNE, RAGON, BOUDAILLE, Claude RIVIÈRE, COURTHION, CASSOU, PARINAUD dame pipi à Arts, ESTIENNE et tant d'autres bourriques. La Grande Peinture n'est plus figurative MALRAUX - CANNES 1959 La peinture abstraite fait : Braire les ânes, Bayer les singes, Se pâmer les poules. LORJOU. Lithographie 1950. ----- Mouvement anti-abstrait Créé en 1948 par les peintres LORJOU et MOTTET et le critique JEAN BOURET Deux expositions à Paris en 1948 - Galerie du Bac en 1949 - Galerie Claude où exposèrent LORJOU - de GALLARD - MOTTET - REBEYROLLE - THOMPSON - BUFFET - COURTY MINAUX - CHARAZAC - DAT John DEVOLUY critique au New-York Herald se joint à BOURET pour rédiger le Second Manifeste EN 1951 KISCCHKA - COGNIAT - CASSOU volent : titre, forme, but et fondent les PEINTRES TÉMOINS, substituant "PEINTRES" à "HOMME" comme pour bien montrer leur malhonnêteté : LES PEINTRES TÉMOINS DE LEUR TEMPS sous l'égide de ces Trois Bourriques font carrière officielle et deviennent : LES PEINTRES LARBINS DE CE TEMPS AUJOURD'HUI L'HOMME TÉMOIN reprend sa liste avec son 3e MANIFESTE et son EXPOSITION qui aura lieu du 12 Novembre au 18 DECEMBRE 1962 dans les dépendances du BAL DU MOULIN ROUGE (place Blanche) Vernissage tous les jours Ouvert de 11 heures à 23 heures. LORJOU : "Force de frappe" MOTTET : "Les Opprimés" XVe ANNIVERSAIRE 1948 - 1962
LETTRE OUVERTE au Général DE GAULLE - Président de la Ve République Française
GRANDEUR EN TOUT Monsieur le Président Le 12 juillet dernier, votre Gouvernement en arraisonnant ma péniche a fait gagner à "l'homme du 18 juin" sa première navale. L'abstrait imbécile, apatride, vide, art de dégénérés est devenu par la volonté de votre ministre de la culture, l'ART officiel français. Nous, peintres sans conformismes n'avons ni murs, ni musées, ni commandes, ni radio ; aucun moyen de dire, de vivre, de montrer ; c'est pourquoi de ma baraque et sous votre septennat de La Péniche. Monsieur le Président qui voulez la grandeur de la France, s'il est un domaine OÙ CETTE GRANDEUR JAMAIS NE FAILLIT c'est le mien, celui de l'Art français. Vous devez, par métier, mettre fin à l'oppression dont nous sommes l'objet. Si vous ancêtres, aux Croisades, ont de quelques rois portés l'épée, les nôtres Monsieur le Président, pour lettres de noblesse laissèrent cent églises romanes, les châteaux de la Loire et Chartres et Notre-Dame, et la France avec nous ne craint nulle rivale. Mais de grâce, Monsieur le Président, ne laissez pas à des gens sans esprit, sans culture et de plus vos ministres, conduits par quelque "condottiere" de pacotille, le soin d'écrire des pages d'histoire où l'Art serait bafoué : C'est vous qui gouvernez Vous seriez responsable. Respectueusement à vous, Monsieur le Président. Saint-Denis-sur-Loire, Septembre 1963 LORJOU La grande peinture n'est plus figurative Malraux, Cannes 1959 La peinture abstraite fait braire les ânes, bayer les singes, se pâmer les poules. Lithographie 1950

Artistes associés: 

Bernard Buffet, Jean Couty, Simone Dat, Michel de Gallard, Bernard Lorjou, Yvonne Mottet, Paul Rebeyrolle, Michel Thompson.

Artistes à rapprocher: 

Françoise Adnet, Richard Bellias, Philippe Cara-Costea, Jean Commère, Raymond Guerrier, François Heaulmé, Roger Lersy, Jean Pollet, Gaétan de Rosnay, Maurice Verdier.

Courant, mouvement, lieu à rapprocher: 

Ecole de Paris, La Jeune Peinture, Salon des Jeunes Peintres.