Style Troubadour

1802 : Chateaubriand publie le Génie du Christianisme. Alors que les ruines de la royauté sont encore fumantes, l'ouvrage connaît un succès considérable et nourrit une nostalgie pour ce que fut l'ancien monde. A la même époque, dans l'atelier du Néo-Classicisme de David, naît le Style Troubadour. Les artistes s'écartent des sujets antiques du Néo-Classicisme pour revenir à l'univers médiéval en contemplant les ruines du Musée des Monuments Français. Parmi eux, Fleury François Richard, Pierre Revoil, Jean Auguste Dominique Ingres, Alexandre-Évariste Fragonard, Antoine-Jean Gros, Jean-Louis Ducis. D'un souvenir idéalisé à la mise en place d'un mythe national, il n'y avait qu'un pas. L'Empire, aussi bien que la Restauration, aidèrent ardemment à les artistes à le franchir.

Antichambre du Romantisme, ce genre pictural s'essouffle avec la Révolution de 1848.

Artistes associés: 

Beaume, Pierre-Nolasque Bergeret, Marie-Philippe Coupin de La Couperie, Jean-Louis Ducis, Auguste de Forbin, Alexandre-Évariste Fragonard, François Marius Granet, Antoine-Jean Gros, Antoine Patrice Guyot, Francesco Hayez, Jean Auguste Dominique Ingres, Claudius Jacquand, Jean Antoine Laurent, Jean-Baptiste Mallet, Alexandre Manjaud, Alexandre Louis Millin du Perreux, Nicolas Bernard Raggi, Jacques Augustin Régnier, Pierre Revoil, Fleury François Richard, Jean-Baptiste Vermay, Charles von Steuben,

Artistes à rapprocher: 

Luigi Bisi, Paul Delaroche, Eugène Dévéria, Eugène Delacroix, Jan Matejko.

Courant, mouvement, lieu à rapprocher: 

Atelier de David, Néo-Classicisme, Nazaréens, Pré-raphaélisme, Romantisme.