close

Art Concret

L’idée d’un « Art concret » fait son apparition en Hollande dès 1924 sous la plume de Theo Van Doesburg, fondateur de la revue de Stijl. Avec subtilité, le Manifeste de l’Art Concret rédigé en 1930 s’oppose à l’Art Figuratif et Abstrait pour introduire le refus de tout rapport formel avec la nature ou sa sensualité, au profit de la ligne, de la géométrie et de la couleur. Oubliée avec le décès de Van Doesburg, c’est en Suisse que le concept d’art « Concret » choisit  de refaire surface. Max Bill et le Groupe Concrets Zurichois lui donnent ses lettres de noblesse et assurent sa diffusion, en Europe en France à travers Abstraction-Création et le Salon des Réalités Nouvelles mais aussi en Amérique du Sud où l’Art Concret trouvera de nouvelles voies de développement à  travers le Groupe Arturo, Arte Concreto Invencion, puis le Groupe Madi. Et même aux Etats-Unis, à travers les travaux d'Ad Reinhard, Carl André, Frank Stella et tout le minimalisme...

Principales expositions: 

Konkrete Kunst, Kunsthalle de Bâle, du 18 mars au 16 avril 1944 ; Arte Astratta et Concreta, Milan, 1947 ; Konkrete Kunst, Helmhaus de Zurich, 1960 ;

Textes fondateurs: 

ART CONCRET
GROUPE ET REVUE FONDÉS EN 1930 À PARIS PREMIÈRE ANNÉE-NUMÉRO D'INTRODUCTION - AVRIL MIL NEUF CEN TRENTE BASE DE LA PEINTURE CONCRÈTE Nous disons : 1° L'Art est universel. 2° L'oeuve d'art doit être entièrement conçue et formée par l'esprit avant son exécution. Elle ne doit rien recevoir des données formelles de la nature, ni de la sensualité, ni de la sentimentalité. Nous voulons exclure le lyrisme, le dramatise, le symbolisme, etc. 3° Le tableau doit être entièrement construit avec des éléments purement plastiques, c'est-à-dire plans et couleurs. Un élément pictural n'a pas d'autre signification que "lui-même" en conséquence le tableau n'a pas d'autre signification que "lui-même". 4° La construction du tableau, aussi bien que ses éléments, doit être simple et contrôlable visuellement. 5° La technique doit être mécanique c'est-à-dire exacte, anti-impressionniste. 6° Effort pour la clarté absolue. Carlsund, Doesbourg, Hélion, Tutundjian, Wantz.

Artistes associés: 

Josef Albers, Arden Quin, Max Bill, Gustav Carlsund, Camille Graeser Jean Hélion, Anthony Hill, Gottfried Honegger, Giulia Kosice, Verena Loewensberg, Richard Paul Lohse, Kenneth Martin, Vera Molnar, François Morellet, Aurélie Nemours, Léon Tutundjian, Carlo Vivarelli, Marcel Wantz.

Artistes à rapprocher: 

Jean Arp, Vassily Kandinsky, Piet Mondrian.

Courant, mouvement, lieu à rapprocher: