close

Nouveau Réalisme

Le 27 octobre 1960, 8 artistes signent le manifeste du Nouveau Réalisme dans l’atelier d’Yves Klein. Le mouvement, ardemment défendu par le critique Pierre Restany, prône une « nouvelle approche perceptive du réel ». Au coeur de la production artistique désormais, par opposition à l’abstraction, et en droite ligne avec les ready made de Marcel Duchamp, l’utilisation et l’assemblage d’objets tirés de la vie quotidienne. Sur les 8 artistes signataires du premier Manifeste, trois artistes sont niçois, augurant ainsi d’une filiation à venir avec de l’Ecole de Nice. 

Le mouvement, dissout en 1970, demeure une des étapes les plus importantes de l’art en France.

Principales expositions: 

Troisième Festival d’Art Avant Garde, Parc des expositions de la Porte de Versailles sur l’invitation de Michel Ragon, 16 novembre au 15 décembre 1960 ; 40° degrés au-dessus de Dada, Galerie J, Paris, mai 1961 ; Kunstlerhaus de Munich, Festival du Nouveau Réalisme 8 février 1963.

Textes fondateurs: 

Manifeste du Nouveau Réalisme
Le Jeudi 27 octobre 1960. Les nouveaux réalistes ont pris conscience de leur singularité collective. Nouveau Réalisme = nouvelles approches perceptives du réel Yves le monochrome Restany Martial Raysse Arman Spoerri Tinguely Hains Villeglé Dufrêne

Artistes associés: 

Arman, François Dufrêne, Raymond Hains, Yves Klein, Martial Raysse, Daniel Spoerri, Jean Tinguely, Jacques Villeglé. Ils sont rejoints dès 1961 par César, Christo, Gérard Deschamps, Mimmo Rotella et Niki de Saint Phalle.

Artistes à rapprocher: 

Robert Rauschenberg, très proche de Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle, qui défend une approche « in the gap between art and life ».

Courant, mouvement, lieu à rapprocher: